Visite d’une délégation française de la région Hauts de France

Catherine Suard, Consule générale de France à Pondichéry et à Chennai, a accueilli les membres de l’industrie du film tamoul mercredi 28 novembre 2018 à Chennai, à cette occasion elle leur a présenté M. Salvatore Castiglione, vice-président de la région « Hauts de France » qui effectue une visite officielle à Chennai les 28 et 29 novembre 2018 accompagné d’autres conseillers régionaux.

Le but principal de la visite est centré sur les affaires, les investissements, le tourisme et l’éducation, et aussi le cinéma qui fait partie intégrante de cette visite.

Les producteurs de films tamouls sont incités à profiter des possibilités de tournage en France pour les raisons suivantes :

Tourner en France est facile :
Afin de s’assurer que les producteurs indiens obtiennent les meilleures conditions de travail, l’Ambassade de France en Inde, Film France, la Commission du film français ainsi que 40 organisations locales du cinéma, les assistent pour les repérages, l’hébergement, les autorisations, les visas, etc…

Des équipes techniques de qualité  :
Des équipes hautement qualifiées contribuent chaque année à la production de 250 longs métrages français et de plus de 4800 heures d’émissions de télévision en France. Des solutions sont existent pour tous les budgets, des grands films tels que Lucy, le grand succès de Luc Besson, à la réalisation de films à petit budget avec une petite équipe.

Des lieux de tournage spectaculaires et variés :
La France bénéficie d’un éventail de paysages à couper le souffle, des montagnes aux plages, des paysages de vieux volcans déserts aux sites côtiers idylliques tels que la Côte d’Azur ou les Alpes françaises. Quant au prix, vous pouvez tourner sur des sites de renommée mondiale, tels que près de la Tour Eiffel en plein jour ou la cathédrale Notre-Dame gratuitement ! Aucun frais ne sera perçu sur les productions pour tournage dans les rues de Paris, contrairement à certaines autres capitales.

Technologie de pointe :
Des installations de haut niveau, notamment des studios, des laboratoires numériques et des studios d’effets spéciaux ont travaillé sur de grandes productions telles que The Dark Knight, Harry Potter, Avatar, Les Minions, Thor, Inception ou plus récemment Jacky de Pablo Larrain, tourné dans un studio parisien .

La réduction d’impôt pour la production internationale (TRIP) : une incitation sur mesure pour les projets de tournage :
Les nouvelles dispositions relatives au système de remboursement de la taxe internationale prévoient une augmentation du taux de 20% à 30% et des frais minimaux réduits à 250 000 euros, soit environ 20 millions de roupies indiennes. Il s’applique aux projets de films d’animation et d’action, y compris les séries télévisées, les séries Web et les longs métrages. Les dépenses d’effets spéciaux et de post-production basées en France sont aussi éligibles (cette remise n’empêche pas la production de récupérer également la TVA).

Afin de promouvoir « La France, destination du tournage de films indiens », l’ambassade de France en Inde et Film France organisent les deuxièmes rencontres professionnelles franco-indiennes des industries de l’image qui se dérouleront à Mumbai les 13 et 14 décembre 2018 à l’hôtel Sofitel, BKC Mumbai.

Dernière modification le 29/11/2018

haut de la page