Que faire en cas d’attentat ?

L’Inde est exposée au risque terroriste. Les attentats qui ont eu lieu à Bombay du 26 au 29 novembre 2008 ont fait 190 morts et près de 300 blessés, parmi lesquels 22 étrangers. Ils ont été précédé par une série d’attentats à New Delhi en septembre 2008 (26 morts et 100 blessés), mais aussi dans l’Assam, au Jammu-Cachemire, à Ahmedabad (Gukarat), dont le bilan global est proche de 300 morts.

Les consignes de sécurité qui prévalent depuis plusieurs années sont, plus que jamais, d’actualité. Les voyageurs et les Français résidant en Inde doivent faire preuve d’une vigilance accrue, particulièrement dans les grandes villes de l’ensemble du pays.
Il est donc recommandé aux Français d’être vigilants, tout spécialement dans les transports en commun, les centres commerciaux, les marchés extérieurs, les restaurants et les autres lieux publics fréquentés. A certaines dates, au cours de certaines périodes qui peuvent avoir localement une valeur symbolique, il convient de redoubler de prudence.

Dernière modification le 05/04/2012

haut de la page