« Community based rehabilitation » mis en œuvre par Handicap International et Anchal, le 21 juin 2013 [en]

Cette visite de terrain avait pour but d’effectuer un bilan à mi-parcours du projet, financé à hauteur de 15 000 euros par l’Ambassade, depuis décembre 2012.
L’ONG Anchal intervient dans 8 bidonvilles (soit 150 000 personnes) de la zone industrielle de Jhilmil, dans la banlieue nord-est de Delhi.

JPEG - 147.9 ko
© Embassy of France in India

Le projet d’inclusion sociale des enfants en situation de handicap en milieu urbain défavorisé, est mis en œuvre par l’ONG, avec le soutien technique de Handicap International depuis 2008. Il a pour but d’offrir des services d’éducation spécialisée aux enfants en situation de handicap (grâce à un centre de soins et aux volontaires pour les soins à domicile), de valoriser les droits des personnes handicapées, de faciliter l’accès aux services du gouvernement, et de promouvoir l’éducation inclusive.
Ce projet est soutenu par l’Ambassade dans le cadre de ses actions de coopération dans le domaine de la protection de l’enfance en Inde.


Après une interaction avec le directeur de l’association Anchal, M. Sanjeev Sheel, le personnel de l’ONG et la coordinatrice du projet pour Handicap International afin d’aborder les aspects techniques du projet, nous avons rencontré les parents venus accompagner leurs enfants à une séance de thérapie et de rééducation. Les volontaires du projet, souvent des personnes en situation de handicap ou des parents d’enfants handicapés, qui ont eux-mêmes bénéficié du projet et qui veulent aujourd’hui sensibiliser les membres de leurs communautés respectives (ici le terme anglais « community » fait référence à l’ensemble des habitants d’un bidonville), nous ont fait part de leur travail au quotidien et des motivations de leur engagement. Nous nous sommes enfin rendus au domicile d’une des familles bénéficiaires à « Ranjeev Camp ».


Ce bilan nous a permis de faire le point sur les progrès des activités et l’utilisation des fonds de la subvention. Depuis décembre, deux nouvelles communautés ont été inclues dans le projet. Entres autres, 1000 personnes en situation de handicap ont été identifiées, 60 ont été inscrites au programme de soutien, 60 enfants supplémentaires ont été admis au centre d’éducation spécialisée, 60 personnels médicaux ont reçu une formation sur l’éducation spécialisée, un partenariat avec une école publique a été mis en place pour permettre l’accès aux enfants à une éducation inclusive, une dizaine de sessions de sensibilisation sur les droits des personnes handicapées ont été organisées. Le centre de soins reçoit une dizaine d’enfants par jour. Au total, environ 260 enfants avec un handicap moteur et 120 enfants avec un handicap mental sont accueillis.

********

Le partenariat entre Anchal, ONG remarquable de par son engagement et la qualité du travail effectué dans le domaine de l’inclusion sociale des plus démunis, et Handicap International, ONG française de renommée mondiale, est exemplaire.

Dernière modification le 01/06/2014

haut de la page