Présentation générale

Présentation du pays

  • Nom officiel : République de l’Inde
  • Nature du régime : République fédérale
  • Chef d’Etat : Mme Droupadi Murmu, Présidente de la République (depuis le 25 juillet 2022)
  • Chef du Gouvernement : M. Narendra Modi, Premier ministre (depuis le 26 mai 2014, reconduit dans ses fonctions le 30 mai 2019).

Géographie

  • Superficie : 3 287 263 km² (six fois la France)
  • Capitale : New Delhi
  • Villes principales : New Delhi, Bombay, Bangalore, Hyderabad, Ahmedabad, Madras, Calcutta
  • Langues officielles : Deux langues officielles : anglais et hindi. Vingt-deux langues constitutionnelles : assami, bengali, bodo, dogri, gujerati, hindi, kannada, cachemiri, konkani, maithili, malayalam, manipuri, marathi, nepali, oriya, ourdou, penjabi, sanskrit, santali, sindhi, tamoul, telugu,.
  • Monnaie : Roupie (1 euro = 80.64 roupies – juillet 2022)
  • Fêtes nationales : 26 janvier (anniversaire de la Constitution indienne), 15 août (jour de l’Indépendance)

Climat

L’immensité et le relief de l’Inde lui procurent une grande diversité de climats, surtout dominés par le régime de moussons, phénomène d’inversion des vents et de changement du temps. La mousson d’été, de juin à septembre, déverse des trombes d’eau portées par les vents du sud-ouest, de l’océan vers le continent ; la mousson d’hiver, avec des vents du nord-est, ramène un temps sec sur la plupart des régions, sauf le Tamil Nadu.

Les températures à Delhi atteignent leur maximum en mai-juin (47°), pour descendre en janvier jusqu’à 5-10°. L’amplitude annuelle des moyennes mensuelles de température (7 à 41°) y est plus importante que partout ailleurs en Inde, la moyenne annuelle des précipitations (715 mm), y est en revanche plus faible.

Données démographiques

  • Population : 1 380 millions (2020, Banque mondiale)
    Densité : 464 habitants/km² (2020, Banque mondiale)
  • Croissance démographique : 1 % (2020, Banque mondiale)
  • Taux de mortalité infantile : 28,3/1000 (2019, Banque mondiale)
  • Espérance de vie à la naissance : 69,4 ans (2019, Banque mondiale)
  • Taux d’alphabétisation : 74,4 % (2019, Banque mondiale)
  • Religions : hindouisme (79,8 %), islam (14,2 %), christianisme (2,3 %), sikhisme (1,7 %), bouddhisme (0,7 %), jaïnisme (0,4 %), zoroastrisme, judaïsme (recensement 2011)
  • Indice de développement humain : 0,624 ; 130e rang mondial (rapport 2018 du PNUD ; à titre de comparaison : Chine 86e, Pakistan 150e, Bangladesh 136e).

Données économiques

  • PIB : 2 660 milliards de dollars courants, 5e rang mondial (2020, Banque mondiale)
  • PIB par habitant : 1 927dollars courants (2020, Banque mondiale)
  • Taux de croissance : 7,3 % (2020, Banque mondiale)
  • Taux d’inflation : 6,6 % (20120 Banque mondiale)
  • Balance commerciale : - 162 milliards de dollars (2020, service économique régional)

L’Inde est le 10e partenaire commerciale de l’Union européenne. En 2019, les échanges de biens représentaient 77,8 milliards d’euros. En 2018, les échanges de services représentaient 29,6 milliards d’euros et le stock d’IDE européens vers l’Inde était de 68 milliards d’euros.

Pour plus d’informations, consulter le site de la DGT - http://www.tresor.economie.gouv.fr/se/inde/

Politique intérieure

L’Inde est un Etat fédéral, qui comprend 29 Etats établis sur des bases essentiellement linguistiques, et sept territoires de l’Union créés pour des raisons politiques ou historiques (Delhi, Pondichéry). C’est une démocratie parlementaire, inspirée du modèle britannique. Sa constitution du 26 janvier 1950 proclame le caractère socialiste et laïc de l’Etat. Le Parlement comprend deux Chambres : la Chambre des Etats (Rajya Sabha, chambre haute) et la Chambre du peuple (Lok Sabha, chambre basse). Le chef de file du parti majoritaire à la Lok Sabha est nommé Premier ministre. Le Président de la République a un rôle essentiellement symbolique.

La vie politique indienne est marquée depuis les années 1990 par l’alternance de deux grands partis. Le Parti du Congrès, fondé en 1885, est la plus ancienne formation politique indienne. Il a dominé la scène politique indienne au moment de l’indépendance et jusque dans les années 1990. Le Bharatiya Janata Party (BJP), fondé en 1980 représente la droite hindoue conservatrice. Il a remporté les élections législatives en 1998, 2014 et 2019..Ces dernières années avaient été marquées par l’émergence de partis régionaux dans les différents Etats de l’Inde, entraînant un système de gouvernance par coalition. Néanmoins, l’élection de 2019 semble avoir rebattu les cartes, et le BJP a effectué des percées historiques dans le nord-est du pays et dans l’Etat du Bengale-occidental, notamment.

A l’issue des élections législatives qui se sont déroulées du 11 avril au 19 mai 2019 auxquelles près de 900 millions de personnes ont été appelées à voter, le candidat du BJP, Narendra Modi, a été élu Premier ministre. Le BJP dispose à lui seul d’une large majorité à la Chambre basse, avec 303 sièges sur 545, le seuil étant de 272 élus. Cette majorité est en outre confortée par les résultats de partis régionaux acquis au BJP, le tout formant une coalition de 353 sièges, l’Alliance démocratique nationale (National Democratic Alliance). Le BJP au pouvoir ne dispose en revanche pas de la majorité à la Chambre haute du parlement, dont les membres sont élus par les assemblées locales des Etats fédérés.

Depuis son arrivée au pouvoir, le BJP a remporté la majorité des élections intermédiaires qui ont eu lieu dans les Parlements régionaux. Le succès éclatant du BJP en mars 2017 dans l’Uttar Pradesh, l’Etat le plus peuplé de l’Inde, a constitué un succès personnel pour le Premier ministre et sa politique de modernisation du pays.

Pour en savoir plus - https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/inde/presentation-de-l-inde/

Dernière modification le 01/08/2022

haut de la page