Les lauréats de la bourse d’études MBDA/ISAE reçus à la Résidence de France

Une réception en l’honneur des lauréats de la bourse d’études MBDA-ISAE, qui leur ouvre l’accès à une formation de haut niveau dans le domaine de l’ingénierie aéronautique et spatiale en France, a eu lieu à la Résidence de France.

New Delhi. le 1 juin 2017

Ce programme de bourses est né d’un accord de partenariat entre le leader mondial de la défense, MBDA, la Fondation ISAE-SUPAERO et l’ISAE en 2013. Après le succès des trois premières éditions du programme, MBDA a annoncé plus tôt cette année le prolongement de son programme d’excellence en partenariat avec la Fondation ISAE-SUPAERO et l’Université mondiale de génie aérospatiale ISAE-SUPAERO, dont la Fondation promeut le rayonnement. Reconduit pour trois années supplémentaires, le programme se poursuivra jusqu’en 2020.

Les cinq étudiants indiens lauréats cette année sont la quatrième promotion à bénéficier du programme. La troisième promotion a déjà entamée la deuxième et dernière année du programme pour lequel MBDA couvre l’ensemble des frais de scolarité et des dépenses courantes des étudiants dans la ville de Toulouse, en France. L’Ambassade de France, pour sa part, prend en charge le paiement des frais de visa, la couverture médicale et facilite l’accès au logement.

A la fin du programme, les étudiants obtiendront une maîtrise reconnue à l’international en Aéronautique, Mécanique et Avionique. Les cinq étudiants assistant à la réception d’accueil, âgés de 21 à 23 ans, sont des diplômés de différentes institutions indiennes d’enseignement supérieur, sélectionnés par un jury d’admission constitué et administré de façon indépendante par l’ISAE.

Se félicitant de ce partenariat, l’Ambassadeur Ziegler a déclaré que « le développement d’échanges universitaires en lien avec nos entreprises industrielles est un atout majeur pour favoriser la coopération entre nos deux pays. Je salue chaleureusement cette excellente initiative de bourse d’études qui nous aide à attirer des étudiants indiens talentueux dans notre pays. Notre objectif est d’en accueillir 10 000 d’ici à 2020. Ce programme est également emblématique du partenariat solide que nous avons développé avec l’Inde dans les domaines les plus sensibles, notamment la défense, l’espace et l’aéronautique. »

Loïc Piedevache, MBDA India Country Head, a évoqué l’expérience que ces étudiants auront en France : « Ces étudiants indiens, brillants et très talentueux, vont bientôt se lancer dans une formidable aventure d’apprentissage. Non seulement ils recevront les meilleurs cours dans la prestigieuse école d’ISAE/SUPAERO à Toulouse, mais ils auront également la possibilité de rencontrer des étudiants du monde entier et de s’immerger dans la culture française. Dans un environnement international, ils pourront partager et enrichir leur passion pour la technologie aéronautique ».

Un avenir prometteur attend également ces étudiants à leur retour en Inde, selon M. Piedevache : « l’Inde a privilégié le Make in India pour son avenir industriel et économique. Pour le mettre en oeuvre, l’Inde devra faire appel aux compétences de sa jeunesse, comme à celles de ces jeunes étudiants qui assistent aujourd’hui à cette réception. À cet égard, et en tant que partenaire de longue date de l’Inde, MBDA est ravi de participer à cet important programme éducatif ».

A propos de MBDA

Fort de ses implantations dans cinq pays d’Europe et aux États-Unis, MBDA a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros et dispose d’un carnet de commandes de 15,9 milliards d’euros. Avec plus de 90 forces armées clientes dans le monde, MBDA est un des leaders mondiaux des missiles et systèmes de missiles.
MBDA est le seul groupe capable de concevoir et de produire des missiles et systèmes de missiles pour répondre à toute la gamme des besoins opérationnels présents et futurs des trois armées (terre, marine et air). Au total, le groupe propose une gamme de 45 programmes de systèmes de missiles et de contre-mesures en service opérationnel et plus de 15 autres en développement.
La société MBDA est codétenue par BAE SYSTEMS (37,5 %), EADS (37,5%) et LEONARDO (25 %).

A propos de l’ISAE-SUPAERO

Pôle mondial de formation et de recherche dans le domaine aérospatial, l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace offre une gamme complète et unique de formations à l’ingénierie des systèmes aéronautiques et spatiaux : les formations ingénieur SUPAERO, le programme ingénieur par apprentissage CNAM-ISAE, le Master Aéronautique et Espace en anglais, 5 Masters recherche, 15 Masters spécialisés et 6 écoles doctorales.

ISAE-SUPAERO développe également une politique de recherche axée sur la réponse aux besoins futurs de l’industrie aérospatiale et à d’autres secteurs technologiques de pointe. Un partenariat étroit avec l’industrie se reflète dans l’engagement continu de l’institution à développer des chaires d’enseignement et de recherche dans des domaines stratégiques, ainsi qu’à favoriser les rencontres entre des représentants de l’industrie et les étudiants, afin que ces derniers soient en phase avec les dernières innovations technologiques et les meilleures pratiques industrielles. Au niveau international, ISAE-SUPAERO est en partenariat avec des universités européennes de premier plan (TU Munich, TU Delft, ETSIA Madrid, Politecnico Torino et Milano, KTH Stockholm, Imperial College, Cranfield), des institutions nord-américaines (Caltech, Stanford, Georgia Tech, UC Berkeley, EP Montréal) et les universités latino-américaines et asiatiques.

L’ISAE-SUPAERO rassemble 95 professeurs permanents, 1800 professeurs vacataires issus du monde professionnel, et près de 1700 étudiants en formation initiale. Chaque année, près de 30% des étudiants diplômés sont internationaux, et l’école s’appuie sur un réseau de 17000 anciens diplômés.

A propos de la Fondation ISAE-SUPAERO

La Fondation ISAE-SUPAERO, créée en 2008, participe au rayonnement de l’ISAE-SUPAERO. Cette fondation reconnue d’utilité publique contribue au financement de projets impliquant les étudiants, les membres de la faculté et les professeurs.

Les missions principales de la Fondation sont : de soutenir le rayonnement de l’ISAE-SUPAREO à l’échelle nationale et internationale, de développer la mobilité internationale des étudiants et la recherche, de financer de nouveaux projets pédagogiques et de soutenir l’implication des étudiants dans la recherche, d’encourager l’ISAE-SUPAERO à investir dans le développement durable, les technologiques aérospatiales innovantes, de promouvoir la création de startups et de jeunes entreprises, de mettre en œuvre une politique d’ouverture sociale en soutenant le projet OSE de l’ISAE-SUPAREO et de promouvoir la profession d’ingénieur parmi les élèves du secondaire.

www.fondation-isae-supaero.org

A propos du programme de bourses soutenu par l’Ambassade de France en Inde

L’Ambassade de France en Inde soutient plusieurs programmes de bourses d’études pour des étudiants indiens en France inscrits à des programmes de maîtrise et de doctorat.

Dans le cadre de son programme phare, les bourses Charpak, les étudiants indiens reçoivent une aide financière substantielle pour étudier en France en tant que stagiaires-chercheurs, étudiants en échange ou étudiants à plein temps. Plus de 4 200 jeunes Indiens ont choisi la France comme destination pour leurs études supérieures en 2016. Cependant, l’objectif est d’accueillir 10 000 étudiants indiens en France d’ici à 2020.

L’ambassade de France, par l’intermédiaire de l’Institut français en Inde et du réseau Campus France Inde, a donc développé un programme ambitieux pour atteindre cet objectif :

  • Des partenariats entre 500 instituts et universités indiennes de premier plan avec des instituts d’enseignement supérieur français pour développer des programmes d’échanges dynamiques ;
  • Une forte présence française avec 14 bureaux Campus France qui aident les étudiants indiens à trouver le meilleur programme d’études ou professionnel qui peut développer leur carrière ;
  • Plus de 500 bourses offertes en 2016 pour les meilleurs étudiants indiens, un nombre en augmentation ;
  • Lancement du réseau France Alumni Inde, une initiative visant à réunir et connecter d’anciens étudiants en France à travers une plate-forme numérique. Les 1 000 anciens étudiants déjà inscrits peuvent avoir un accès direct aux représentants de plus de 400 entreprises françaises opérant en Inde, qui recherchent de jeunes talents ;
  • Le développement d’une politique très attractive en matière de visa pour les étudiants et anciens étudiants indiens.

Dernière modification le 06/06/2017

haut de la page