Le Prix Franco-Allemand des Droits de l’Homme décerné à Robin Chaurasiya, fondactrice de l’ONG indienne Kranti

Lauréate du Prix Franco-Allemand des droits de l’Homme et de l’Etat de droit, décerné chaque 10 décembre à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Homme, l’activiste pour les droits des femmes en Inde Robin Chaurasiya s’est vu remettre son prix jeudi 12 décembre 2019 par la Consule générale de France à Bombay, Mme Sonia Barbry et par le Consul général de la République Fédérale d’Allemagne le Dr. Jürgen Morhard.

Dans son discours à l’assemblée, Mme Sonia Barbry a rappelé que “les véritables champions défenseurs des droits de l’Homme restent souvent inaperçus et rencontrent de nombreux obstacles sur leur route", ajoutant que ce prix était "l’expression de la gratitude de la France et de l’Allemagne envers la détermination et le dur travail qui sont les valuers nécessaires à la préservation des droits de l’Homme".
Son homologue allemand le Dr. Morgard a tenu à souligner “le combat de Mme Robin Chaurasiya contre le trafic d’êtres humains, son courage, ses efforts et sa contribution à l’intégration sociale des travailleurs du sexe par l’éducation”.
Après avoir été récompensée, Mme Chaurasiya a tenu à partager son prix avec les filles de Kranti, présentes en nombre dans l’assemblée.

Co-fondatrice de l’ONG ’Kranti’ (qui signifie ’Révolution’ en Hindi), Robin Chaurasiya est une activiste des droits de l’homme et de la défense des femmes en Inde. Depuis 2010, Kranti renforce et autonomise les filles et les jeunes femmes indiennes entre 12 et 20 ans en les réhabilitant et en les réintégrant par le biais de l’éducation.
Les participantes sont recrutées parmi les victimes de trafic sexuel et les enfants de travailleurs du sexe, notamment dans le district de Kamathipura, le quartier rouge de Bombay. En leur offrant des ateliers basés sur des activités aussi variées que le yoga, la médiation, l’écriture, la géographie, la musique, le théâtre, la santé, l’informatique ou encore des cours du soir d’anglais, Kranti permet l’inclusion sociale de ces jeunes filles, leur donnant l’opportunité de s’engager dans des études et de devenir ainsi des actrices du changement social en s’investissant bénévolement dans leur communauté.
Avant de fonder Kranti, Robin Chaurasiya a travaillé pour une ONG qui luttait contre le trafic sexuel en Ouganda.

Chaque 10 décembre depuis 2016, la France et l’Allemagne décernent conjointement le Prix Franco-Allemand pour les Droits de l’Homme et l’Etat de droit, une récompense remise à 15 défenseurs des droits humains. Un Prix qui vise à souligner l’implication et la collaboration des deux pays dans le domaine de la défense des droits de l’homme.

Dernière modification le 13/12/2019

haut de la page