Entretien de M. Jean-Yves Le Drian avec son homologue

Déclaration du porte-parole adjoint du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Paris, le 18 juin 2018

Jean-Yves Le Drian a reçu le 18 juin son homologue indienne, Sushma Swaraj. Trois mois après la visite d’État du président de la République en Inde du 9 au 12 mars, l’entretien a eu pour objectif d’avancer dans la mise en œuvre des orientations fixées lors de cette visite, vingt ans après la conclusion du partenariat stratégique entre la France et l’Inde.

Les discussions ont porté en particulier sur la mise en œuvre de la vision conjointe, adoptée en mars 2018, sur la coopération dans l’océan Indien, ainsi que sur la mise en place d’un espace indopacifique respectueux des principes du droit international, au bénéfice de toute la région.

Jean-Yves Le Drian et Sushma Swaraj ont évoqué à cette occasion les principales questions internationales, dont l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien, et les enjeux de la lutte contre le terrorisme. Ils ont fait en particulier le point sur la mise en œuvre opérationnelle de l’alliance solaire internationale, dont le sommet fondateur a été coprésidé par le président de la République et le Premier ministre indien le 11 mars, ainsi que sur l’élaboration d’un pacte mondial pour l’environnement.

En matière économique, notre priorité va à l’accroissement de nos échanges commerciaux (9 Mds Euros en 2017) et au renforcement de la présence économique française en Inde, en particulier dans le domaine du développement urbain durable ainsi que de l’énergie. Le développement des échanges humains (étudiants, touristes, chercheurs) et des coopérations en matière culturelle (en particulier dans le domaine du livre et du cinéma) font également partie de nos priorités bilatérales.

Déclaration à la presse de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères à l’occasion de la visite à Paris de Mme Sushma Swaraj, ministre des affaires étrangères de la République de l’Inde (Paris, 18 juin 2018)

Madame la Ministre,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais vous dire que je suis très heureux d’accueillir à Paris mon homologue indienne Mme Swaraj. Il s’agit, Madame, de votre première visite en France depuis votre entrée en fonction dans le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi. Ma visite à New Delhi en novembre dernier nous avait déjà donné l’occasion d’échanger ; nous venons d’aborder ensemble des questions majeures pour nos deux pays, s’agissant de notre relation bilatérale ou de l’actualité internationale et nous allons poursuivre pendant le dîner nos discussions.

Je voudrais d’abord rappeler, comme l’a fait le président de la République en mars dernier, lors de sa visite d’État en Inde, la qualité et la vitalité de notre partenariat stratégique. Nous fêtons cette année les 20 ans de ce partenariat ; 20 ans, c’est l’âge où s’affirme la maturité, nous devons continuer d’en favoriser le développement. L’Inde est l’un de nos tous premiers partenaires en Asie et réciproquement, je suis convaincu, Madame la Ministre, que la France a vocation à devenir le premier partenaire stratégique de l’Inde en Europe.

Notre relation est déjà dense et riche, comme l’ont illustrés les engagements pris en mars dernier. Je mentionnerai en particulier, notre coopération dans l’océan indien, dont la valeur se mesure à l’aune de l’importance croissante que la France entend accorder à l’espace indopacifique.

On pourrait aussi évoquer notre coopération dans le domaine spatial qui est un bon exemple de notre puissance technologique et de notre capacité à innover ensemble.

Mme Swaraj et moi-même avons également discuté de notre coopération nucléaire civile ; une étape importante a été franchie en mars dernier, lorsque le président de la République et le Premier ministre Modi ont posé les bases d’un accord industriel visant le déploiement de EDF, de 6 EPR à Jaïtapur. Nous devons maintenant nous donner les moyens de faire aboutir les négociations dans les prochains mois et si possible, avant la fin de l’année.

Notre partenariat est également un partenariat humain, un « partenariat des cœurs ». Le président de la République et le Premier ministre MODI l’ont rappelé lors de leur dernière rencontre : lorsque nous encourageons la mobilité, les échanges étudiants, universitaires et touristiques, lorsque nous organisons l’accueil de tournages de films indiens en France et la diffusion de films français en Inde, lorsque nous soutenons l’apprentissage des langues, nous tissons une relation forte entre nos deux peuples, une relation tournée vers l’avenir et fondée sur le progrès de la connaissance mutuelle.

C’est tout le sens de l’inauguration du centre culturel indien pendant votre visite, Madame la Ministre. Il contribuera à faire mieux connaitre en France la culture riche et fascinante de votre pays. Je me réjouis aussi que votre présence aujourd’hui à Paris soit également l’occasion d’ouvrir des perspectives pour développer une coopération entre les grottes de Bhimbetka et de Lascaux, qui portent les témoignages touchants des premières expressions picturales humaines.

Pour nous projeter vers l’avenir proche et à long terme dans des domaines si cruciaux que sont le climat et l’environnement, nous avons également pris des engagements communs. Je pense en particulier à une initiative conjointe, lancée il y a trois ans, qui intéresse de plus en plus d’États et d’investisseurs privés : l’Alliance Solaire Internationale. Le sommet fondateur a eu lieu le 11 mars dernier, nous l’avons, un moment coprésidé tous les deux. Notre priorité est désormais de mettre en œuvre la feuille de route alors annoncée.

Notre coopération pour la planète passe également par notre partenariat économique, parce qu’il offre des solutions concrètes aux défis du monde actuel, j’ai à cœur de l’amplifier.

Les entreprises françaises sont déjà très présentes en Inde dans les secteurs d’avenir : les smart cities, l’éco mobilité, la gestion des déchets ou encore les énergies non carbonées. Je souhaite que nos échanges économiques, qui ont atteint en 2017 près de 9 milliards d’euros, continuent de se renforcer.

Ce soir, nous allons poursuivre nos échanges. Nous passerons en revue les grands enjeux internationaux, nous évoquerons, en particulier, notre attachement au maintien de l’Accord sur le nucléaire iranien, tant que l’Iran continuera de se conformer à ses obligations.

Nous échangerons également sur les développements récents dans la péninsule coréenne et le pas constitué par la rencontre entre le président des États Unis et le dirigeant de la Corée du Nord qui a nos yeux est significatif mais qui demande à être confirmé par des développements concrets, s’agissant du démantèlement des installations et capacités nucléaires militaires.

La France, vous le savez, entend œuvrer pour la refondation d’un multilatéralisme efficace. Elle entend le faire dans le cadre d’une Europe à la fois forte et ouverte sur le monde. L’Inde fait partie de ces pays avec lesquels nous souhaitons échanger en profondeur et coopérer à la réalisation d’un espace indopacifique paisible et prospère.

Votre déplacement à Paris aujourd’hui, Madame la Ministre, nous permettra, j’en suis convaincu, d’avancer dans cette voie de coopération renforcée.

Merci de votre visite./.

Dernière modification le 04/07/2018

haut de la page