Diplomatie sportive de la France [en]

Présentation des grands axes de la diplomatie sportive de la France (Paris, 15 janvier 2014)

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, et Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative, ont présidé le 15 janvier au Quai d’Orsay un événement de présentation de la diplomatie sportive pour soutenir le sport français sur la scène internationale. Cette manifestation a réuni de grands acteurs du monde du sport (dont Marie-José Pérec, Edgar Grospiron, Laura Flessel, Jean-Philippe Gatien), de l’entreprise et des médias.

Le sport est un outil de notre rayonnement international, de compétitivité et de création d’emplois. A ce titre, il a une place importante dans notre diplomatie économique et d’influence, en faveur de laquelle tous les services de l’État sont mobilisés.

A l’occasion de cet événement, Laurent Fabius et Valérie Fourneyron ont présenté les initiatives récemment prises pour soutenir le sport français sur la scène internationale. Le ministère des Affaires étrangères vient notamment de renforcer son dispositif par la création d’un poste d’ambassadeur pour le sport, auquel a été fixé un triple objectif :

- aider les entreprises françaises sur les marchés liés au sport ;
- soutenir les candidatures françaises pour l’organisation des grands événements sportifs ;
- renforcer notre présence dans les instances sportives internationales.

Vidéo - Conférence de presse de Laurent Fabius et Valérie Fourneyron

Diplomatie sportive - Propos de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères (Paris, 15/01/2014)
"Si nous voulons que la France réussisse et rayonne sur le plan sportif, il faut que nous mettions en place ce que nous avons appelé une diplomatie sportive. Cela a été fait jusqu’à présent de manière intuitive. Cela sera désormais fait de manière organisée. Cela aidera le sport - ce qui est essentiel -, et permettra aux dirigeants sportifs français d’être encore plus présents au niveau international. Cela aura une incidence économique car le sport est à présent devenu une activité massive et cela contribuera à une certaine image de la France, ce qui pour moi, comme chef de la diplomatie, est essentiel."

-  Télécharger le dossier de presse .

Dernière modification le 16/01/2014

haut de la page