Communiqué

Communiqué - Maison de France à Karikal

Comme précédemment indiqué, il a été demandé le 26 avril 2019, par courrier avec accusé de réception, à l’Association des parents d’élèves de Karikal (APEEEK) de cesser ses activités au sein de la Maison de France à Karikal et de libérer les lieux avant la fin du mois de juin 2019.

L’intendant du Consulat général de France a été mandaté, lundi 1er juillet, afin d’en vérifier l’état des lieux.

Il a constaté, en présence d’un notaire public, que la Maison de France était toujours occupée par les matériels et équipements utilisés par l’APEEEK.

En conséquence de quoi, les mesures de sécurité ont été prises pour que l’accès à ce bâtiment, propriété de l’Etat français et sous sa seule responsabilité, soit désormais strictement réservé aux personnes habilitées par ce Consulat général.

Les signes extérieurs relatifs aux activités conduites, sans titre, par l’APEEEK au sein de ce bâtiment ont été occultés.

Les effets de l’APEEEK sont demeurés en l’état, et sont ainsi conservés.

Le Consulat a réitéré sa proposition, restée à ce jour sans réponse, d’organiser le déménagement de ces effets, et a précisé qu’il le prendrait à sa charge.

Dernière modification le 02/07/2019

haut de la page