Centrale hydroélectrique : signature par l’AFD d’une convention de subvention

L’Agence française de développement (AFD) signe une convention de subvention de 80 millions d’euros avec le Gouvernement indien pour le développement de deux centrales hydroélectriques dans l’Etat de l’Himachal Pradesh.

JPEG

New Delhi, le 4 juillet 2017

Le gouvernement indien, représenté par M. SELVAKUMAR, Joint Secretary au département des affaires économiques du Ministère des finances, et l’Agence Française du Développement (AFD), représentée par M. Hervé DUBREUIL, Directeur-adjoint de l’AFD en Inde, ont signé une convention de subvention de 80 millions d’euros pour le développement de deux centrales hydroélectriques dans l’Etat de l’Himachal Pradesh.

Un programme pour développer les capacités d’énergie propre de l’Himachal Pradesh et faire face à la forte croissance prévue de la demande en électricité.

Le programme financera deux centrales hydroélectriques au fil de l’eau, Deothal Chanju HEP (30 MW) et Chanju III HEP (48 MW), situées dans le bassin de la rivière Chanju. Le projet vise à fournir une capacité de 78 MW d’énergie renouvelable, qui générera 280 GWh d’électricité par an et réduira de 276 000 tCO2eq les émissions annuelles de gaz à effet de serre.

Les galeries d’amenée de ces deux centrales seront entièrement souterraines, ce qui minimisera leur impact environnemental. La construction de ces centrales n’entraînera aucun déplacement de population, réduisant ainsi les potentiels impacts sociaux négatifs du projet.

Le projet sera développé par l’Himachal Pradesh Power Corporation Limited (HPPCL), qui s’est vu des projets hydroélectriques d’une capacité totale de 3111 MW et a pour objectif d’installer 934 MW de nouvelles capacités hydroélectriques dans l’Himachal Pradesh d’ici 2022. Le gouvernement d’Himachal Pradesh participe à hauteur de 20% au projet.

Assistance technique pour des transferts de compétences ciblés dans le domaine de l’hydroélectricité

Compte-tenu du savoir-faire et de la vaste expérience français dans le secteur hydroélectrique, ce financement s’accompagne d’un programme d’assistance technique pour optimiser la gestion opérationnelle et financière du portefeuille de centrales hydroélectriques de HPPCL.

Des consultants organiseront un programme de renforcement des capacités à travers plusieurs sessions de formation et des suivis à long terme. Un voyage d’étude a d’ailleurs été organisé en France en juin 2017 pour sept employés de HPPCL afin de partager les meilleures pratiques françaises et internationales en matière d’exploitation, de maintenance et d’optimisation de la production d’électricité.

Une nouvelle collaboration pour le développement de sources d’énergie non conventionnelles en Inde

Le gouvernement indien s’est engagé à atteindre un objectif ambitieux de développement d’énergies alternatives, qui devraient représenter 40% de son mix énergétique d’ici 2030.

Compte tenu de son mandat spécifique en Inde – en faveur d’une croissance verte et inclusive - l’AFD soutient le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique dans le pays.

Grâce à ce programme de financement et d’assistance technique, qui étend les activités de l’agence dans le secteur de l’énergie verte en Inde, l’AFD continue de soutenir le gouvernement indien dans ses engagements de lutte contre le changement climatique et répond à la demande croissante d’énergie en développant des sources d’énergie non conventionnelles.

L’AFD s’associe également à l’Agence indienne pour le développement des énergies renouvelables (IREDA) grâce à un soutien financier et technique pour les projets à petite échelle hydroélectriques, solaires, éoliens et biomasse menés par des partenaires privés.

Dernière modification le 04/07/2017

haut de la page