Agence française de développement

Depuis plus de 75 ans, l’Agence française de développement (AFD) lutte contre la pauvreté dans le monde en accompagnant les politiques et les investissements favorables aux populations les plus modestes.

Le renforcement du lien social entre individus, groupes et territoires est désormais au cœur de notre action en matière d’éducation, santé, emploi, urbanisme, climat ou biodiversité… Parce qu’un développement équilibré passe par une vraie réduction des inégalités

JPEG
Créée à Londres en 1941 par le général de Gaulle, alors que sévit la deuxième guerre mondiale, la Caisse centrale de la France libre (CCFL) a pour objectif de doter l’administration de la France libre d’une institution financière qui soit à la fois un Trésor public, une banque centrale et une banque de développement des territoires. Très vite, sa zone d’influence s’étend, en Outre-mer comme en Afrique, et son rôle monétaire s’amenuise pour s’orienter vers le financement de projet.

Au fil des années, la CCFL, devenue l’Agence Française de Développement en 1998, fait évoluer ses missions, ses partenaires et ses terrains d’action afin de s’adapter à l’évolution des équilibres et des enjeux de développement internationaux.

L’AFD est l’acteur central de la politique de développement de la France. Elle s’engage sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans les pays en développement, émergents et l’Outre-mer.

Intervenant dans de nombreux secteurs - énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, formation -, elle accompagne la transition vers un monde plus sûr, plus juste et plus durable, un monde en commun. Son action s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD).

Présente dans 110 pays via un réseau de 85 agences, elle finance et suit aujourd’hui plus de 3600 projets de développement.

Plus d’informations sur https://www.afd.fr

Dernière modification le 26/01/2019

haut de la page