Accord pour l’implantation d’un centre de surveillance maritime en Inde

Coopération spatiale entre la France et l’Inde - Le CNES et l’ISRO signent un accord pour l’implantation d’un centre de surveillance maritime en Inde.

CNES and ISRO sign agreement to establish maritime surveillance centre in India.

Mercredi 6 mars 2019, à Bangalore, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Sivan K, Président de l’ISRO (Indian Space Research Organisation), ont signé́ l’accord de mise en oeuvre du plan à court terme du programme franco-indien de développement d’un système de surveillance maritime. Cela fait suite à l’accord global signé en mars dernier, lors de la visite d’Etat en Inde du Président de la République.

L’accord entre le CNES et l’ISRO, destiné à fournir un dispositif opérationnel de surveillance et de suivi du trafic maritime dans la région de l’Océan Indien, prévoit l’implantation en Inde, dès mai 2019, d’un centre de surveillance maritime, le partage de capacité permettant le traitement de données spatiales existantes et le développement en commun des algorithmes adaptés.

En ce qui concerne la phase suivante du programme, les études d’une infrastructure orbitale conjointe, dont l’exploitation sera partagée entre les deux pays, suivent leur cours. Le CNES travaille avec ses partenaires industriels et avec l’ISRO à l’élaboration de la solution technique la plus adaptée.

Par ailleurs, la rencontre entre le Président du CNES et celui de l’ISRO, a été l’occasion de confirmer l’avancée de leurs travaux dans le domaine des vols spatiaux habités, pour la préparation des futurs astronautes indiens. Une équipe d’experts de l’ISRO sera formée dès ce mois-ci au Centre Spatial de Toulouse, au CADMOS et au MEDES.

Les échanges techniques pour les technologies de lanceurs futurs, notamment réutilisables, ont également été abordés, ainsi que les programmes conjoints pour la surveillance du climat.

Pour mémoire, les satellites franco-indiens Megha-Tropiques et Saral-AltiKa forment une flotte unique de satellites climatiques apportant une contribution significative à la mise en oeuvre de l’Accord de Paris, référencée lors du « One Planet Summit », en 2017 et 2018. Cette flotte, qui constitue un modèle de coopération bilatérale mis en place depuis plus de 15 ans, se renforcera avec le lancement en 2020 de la mission Oceansat-3-Argos et avec un futur satellite conjoint d’observation infrarouge à l’étude. Oceansat-3-Argos sera central pour la continuité́ opérationnelle du système Argos.

A l’issue de son déplacement, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Nous avons avec l’Inde une relation qui s’intensifie et la surveillance maritime depuis l’espace constitue un sujet d’intérêt stratégique pour nos deux pays. C’est en nous appuyant sur l’intégration remarquable des équipes du CNES et de l’ISRO que nous avons pu faire preuve d’une très grande réactivité dans le déploiement de ce programme, lancé lors de la visite d’Etat en Inde du Président de la République, il y a tout juste un an. »

Source : CNES

Dernière modification le 22/07/2019

haut de la page